JACOB Max

Dernier ajout : 8 janvier 2013.

Né à Quimper le 12 juillet 1876, Max Jacob passe toute sa jeunesse en Bretagne avant de s’installer à Paris où il va rencontrer Picasso, Matisse, Braque, Apollinaire, Modigliani, etc. Poète, romancier, essayiste, épistolier et peintre français, il se convertit au catholicisme en 1915. Après avoir vécu à Saint-Benoît-sur-Loire de 1921 à 1928 auprès de l’abbaye bénédictine, il y revient en 1936 pour s’y retirer définitivement et y mène une vie quasi-monastique. Il meurt le 5 mars 1944, alors qu’il est emprisonné au camp de Drancy.

-2017 Revue Texture Contact | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0