Retour à l’accueil > Auteurs > GUILLAUMOT Christophe > « Chasses à l’homme »

Christophe Guillaumot

« Chasses à l’homme »

Christophe Guillaumot est né en 1970. Policier, il est devenu écrivain avec « Chasses à l’homme » son premier roman (éd. Fayard) qui vient de lui valoir le Prix du Quai des Orfèvres.

JPEG - 81.5 ko
Christophe Guillaumot dans l’objectif malicieux de Guy Bernot

Christophe Guillaumot dit l’avoir écrit en quatre mois, d’une traite, et il se lit tout aussi vite, en dépit de ses 440 pages.
Je ne connaissais pas Christophe Guillaumot , et pour cause : « Chasses à l’homme » est le premier roman de cet auteur de 38 ans . Grâce à une rencontre-signature où nous étions les deux invités de la librairie de la Renaissance et du Salon Polar du Sud, j’ai fait la connaissance de ce jeune lieutenant de police sympa, en poste à Toulouse depuis septembre 2009, après avoir été affecté à Paris, sur Pigalle.

Une entrée remarquée

C’est là, dans ce 9e arrondissement qu’il connaît comme sa poche, qu’il a choisi de situer l’action de son polar. Et c’est là que son commissaire, victime d’une machination, va se débattre contre les apparences, contre les bœufs-carottes et même ses propres collègues pour se disculper du meurtre de sa femme, puis de celui de son second, dont tout semble l’accuser.
Les rebondissements dans cette traque sont multiples, c’est la loi du genre, mais on sent à chaque scène (à l’Institut Médico-légal, par exemple) que Christophe Guillaumot sait de quoi il parle et qu’il n’a nul besoin d’en rajouter ou de forcer la note (ce qui est aussi parfois un des travers du genre). « Quand on est policier soi-même, on voit vite dans un roman ce qui est crédible et ce qui ne l’est pas », explique-t-il.
Ajoutons que Christophe Guillaumot écrit bien et l’on comprendra qu’il ait fait une entrée remarquée en littérature noire : il a en effet reçu le prestigieux le prix du Quai des Orfèvres. Pas mal pour un coup d’essai !

mercredi 1er septembre 2010, par Michel Baglin

Remonter en haut de la page

Christophe Guillaumot :
« Chasses à l’homme ».

Fayard.
440 pages. 8.90 euros


-2017 Revue Texture Contact | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0