Sites & blogs 06

Décharge

On retrouve sur ce site ce qui fait la spécificité de l’une des plus anciennes et des plus solides revues de poésie, "Décharge"

_

Adresse du site : http://www.dechargelarevue.com/

Adresse électronique : decharge-revue@wanadoo.fr

sire revue Décharge Adresse postale : 20 rue du Pâtis - 89130 Toucy

Responsable : Jacques Morin

Webmaster : Alain Kewes

Année de création du site : 2006

Page d’accueil :

Sans recherche formelle et sans pathos, elle est riche d’informations pratiques. C’est un carrefour qui ouvre vers les directions souhaitées par les animateurs de cette revue.

Dispositif :

A partir d’une colonne de gauche, on a accès à 8 onglets. Outre les classiques « liens », l’espace est ouvert à l’inter-activité avec une rubrique « vos réactions » et « tête de gondole » destinée à l’actualité la plus immédiate.
Dans « la revue du mois », Jacques Morin présente chaque mois une nouvelle revue depuis septembre 2007.
« Inventaire » et « Polder » proposent des listes d’informations sur la revue Décharge et sur la collection de plaquettes intitulée Polder et publiée en parallèle à la revue.
« Anthologie » présente les couvertures des numéros depuis le 100 ; un scannage des sommaires et des éditoriaux seraient les bienvenus.
Quant à l’onglet « les I.D. », il permet à Claude Vercey, de faire partager la remarquable connaissance qu’il a de la poésie actuelle au fil de ces Itinéraires de Délestage.
Un index alphabétique de plusieurs centaines de noms propres permet de retrouver directement une chronique recherchée.

Impression d’ensemble :

On retrouve sur ce site ce qui fait la spécificité de l’une des plus anciennes et des plus solides revues de poésie, à savoir la rigueur et l’exigence de ses choix éditoriaux.

Georges Cathalo, avril 2009

_

mardi 5 mai 2009, par Georges Cathalo

Remonter en haut de la page

Sites et blogs 6

Face au phénomène internet, les réactions des amateurs de poésie contemporaine oscillent entre le rejet pur et simple et l’adhésion franche et inconditionnelle. Entre ces deux excès que constituent le refus et l’addiction, les prises de position se sont peu à peu stabilisées.

Pour aborder le sujet, on peut toujours effectuer une recherche sur Google. Avec le mot « poésie », ce sont plus de cinq millions de sites qui sont proposés et avec le mot « poète », plus d’un million ! Afin d’y voir plus clair dans ce panorama particulièrement encombré, nous tenterons de présenter quelques sites et quelques blogs ayant un rapport direct avec la poésie vivante d’une part et s’orientant vers l’échange et la convivialité d’autre part.

Ici donc, pas de liste plus ou moins exhaustive ou de savante analyse sur chaque site : ce sera simplement un choix subjectif présenté à partir d’une grille basique.

G.C.

-2017 Revue Texture Contact | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0