Retour à l’accueil > Revues & sites > Revues > « Friches » : depuis 30 ans

Passage en revues par G. Cathalo

« Friches » : depuis 30 ans

Ni yacht de luxe, ni trimaran de compétition, le navire "Friches" garde le cap depuis près de 30 ans sous la bonne étoile d’une citation de Raymond Queneau, toujours placée en couverture : « Dans la friche on sème des mots pour qu’ils repoussent / bien plus beaux ».

En revuiste expérimenté et respectueux, Jean-Pierre Thuillat s’efface devant les poètes et les critiques qu’il a choisi de retenir pour les sommaires de sa revue. Il se contente le plus souvent d’en assurer « les parenthèses », à savoir un éditorial toujours judicieux et la dernière page où, sous l’intitulé « vite dit vite lu », il présente de précieuses informations.

La voix qui touche

Thuillat n’hésite jamais à faire cohabiter des poèmes écrits par des personnes d’origine et de générations que tout semblerait opposer. Il confirme en cela le rôle majeur que peut jouer une revue dans la « circulation poétique », puisque « le lecteur n’est pas tenu de tout apprécier ». Et Thuillat poursuit : « C’est comme dans une galerie de tableaux, c’est à lui de rechercher la voix qui le touche ».
Les « grandes voix » accueillies dans cette revue recouvrent la quasi-totalité des poètes majeurs de ces dernières années, depuis Jacques Réda qui fut l’hôte du N°1 en 1983 jusqu’à Michel Baglin, au récent N°105, en passant par Rousselot, Sabatier, Césaire, Guillevic, Noël, Chédid, Follain, Butor, Puel, Jaccottet et tant d’autres encore dont Venaille, Sacré et Tixier parmi les plus récents.

Prix Troubadours

Tous les deux ans, le Prix Troubadours distingue un manuscrit pour le publier intégralement à la fois dans un sommaire de Friches et dans un recueil tiré à part dernier lauréat en date, Jean-Louis Clarac). Parfois, les pages de la revue s’ouvrent aussi à des numéros spéciaux comme le splendide N°100 qui fêté 25 ans de poésie avec de beaux textes de 25 poètes.
Lisibilité, modernité et lyrisme sont les seuls mots d’ordre auxquels répond Thuillat qui demeure fidèle à des principes de base qui ont assuré les fondations de cette revue fiable et très identifiable, revue qui est l’une des rares à être imprimée en typographie, en l’occurrence par l’atelier artisanal du Moulin du Got.

Georges Cathalo

Le 107

Le revue ouvre son numéro 107 avec des inédits de Guillevic présentés par Bernard Fournier, une suite sur l’étang - du Guillevic pur jus !
Suit un dossier sur Claude Vercey, présenté par Jean-Pierre Thuillat, avec des inédits et un entretien avec Georges Cathalo. De nombreux auteurs sont accueillis dans le « cahier de textes » qui précède les critiques, notamment Véra Kolessina, Jean-Luc Aribaud, Chrsitophe Dauphin, Jean-Pierre Brèthes, Christian Glace, etc…

M.B.

Abonnement et site

L’abonnement aux 3 numéros annuels coûte 25 euros pour la France et 35 euros pour les autres pays.
Adresse :

On peut demander le catalogue et la liste des numéros disponibles à :
Jean-Pierre Thuillat, Le Gravier de Glandon, 87500 Saint-Yrieix ou jeanpierrre.thuillat@wanadoo.fr
Site
On peut aussi aller musarder sur le site : www.friches.org.

samedi 11 décembre 2010, par Georges Cathalo

Remonter en haut de la page
-2017 Revue Texture Contact | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0