Retour à l’accueil > Revues & sites > Editeurs > Le Temps des Cerises

Bientôt 20 ans...

Le Temps des Cerises

Poésie, romans, essais pamphlets et documents

Le Temps des Cerises a été créé en 1993 à l’initiative de 33 écrivains qui voulaient ainsi ouvrir un espace d’expression, hors des sentiers battus de la pensée dominante. La maison d’édition s’est développée. Les collections se sont multipliées. Le Temps des Cerises a constitué un fonds éditorial de plus de 800 titres, principalement constitué d’essais et de poésie, mais aussi de romans, policiers, revues, théâtre, beaux-livres, nouvelles, biographies, mémoires, récits et témoignage, entretiens, citations...

En choisissant comme nom le titre de la chanson de Jean-Baptiste Clément, les fondateurs du Temps des Cerises voulaient indiquer à la fois leur attachement aux idéaux de la Commune et à une certaine tradition de poésie populaire, le plus souvent occultée. Mais le petit « E » de CERISES voulait aussi dire à sa façon que cette espérance maintenue l’est dans un temps de CRISES… Il est le témoin de l’engagement à gauche d’une maison d’édition proche souvent des communistes.

Une vraie place pour la poésie

Le Temps des Cerises a publié plus de 800 titres, en moins de vingt ans. Les collections se sont multipliées. De la Petite Collection Rouge des grands classiques de la de la pensée révolutionnaire aux collections de poésie, en passant par les pamphlets (Le merle moqueur), les témoignages sur le monde du travail de la collection le cœur à l’ouvrage, des textes destinés à la jeunesse, des polars, voire des ouvrages sur la santé. Environ 50 ouvrages paraissent chaque année, dont un tiers de poésie, un tiers de romans et nouvelles et un tiers de documents.
Rien que pour la poésie, on dénombre 8 collections : des anthologies, des recueils fondamentaux de la poésie mondiale, des recueils de poésie d’auteurs contemporains, ( André Benedetto, Matthias Vincenot, Nicole Drano Stamberg, Jean Métellus, Serge Pey, Bernard Ascal, David Dumortier, Mario Urbanet, Françoise Coulmin, Jacques Rancourt, Jacques Gaucheron, etc.). Un panorama international de la poésie du 20ème siècle en poche, mais aussi des co-éditions avec les Ecrits des Forges, éditeur canadien, ou la diffusion des titres de la collection Tadorne, que dirigeait Gérard Noiret aux éditions Ipomée.

Dans le domaine romanesque, Le Temps des Cerises réédite des classiques parfois devenus introuvables. Par exemple « Mon oncle Benjamin » de Claude Tillier, dans la collection Romans de la liberté. Mais aussi une collection intitulée Liberté du roman, qui accueille des auteurs contemporains dans une grande diversité d’écritures et d’expériences littéraires… Toujours en privilégiant les textes qui se confrontent au monde d’aujourd’hui, bien sûr. Ajoutons La Cerise Noire sur le gâteau, une collection de polars...
Si les Cahiers Roger Vailland, une publication de l’association des Amis de Roger Vailland ( revue semestrielle) ont cessé de paraître, cet auteur est toujours au catalogue avec des rééditions d’articles et d’essais.

Longtemps dirigé par Francis Combes, Le Temps des cerises l’est depuis peu par sa fille, Juliette Combes-Latour.
Il existe une société des « Amis du Temps des Cerises » dont le rôle est d’aider a la diffusion des ouvrages par l’organisation de rencontres. Celles-ci sont nombreuses, le Temps des Cerises étant un éditeur militant. Existe aussi une « Gazette du Temps des Cerises », et La « boutique du Temps des Cerises » aux Buttes Chaumont, 47 av Mathurin Moreau 75019 PARIS.
Parmi les derniers titres parus : « Femmes poètes du monde arabe » une anthologie réalisée par Maram Al-Masri et « Le Baladin de Paris » de Charles Dobzynski

Le site internet à consulter  : http://www.letempsdescerises.net/

M.B.



jeudi 2 août 2012, par Michel Baglin

Remonter en haut de la page

-2017 Revue Texture Contact | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0