Retour à l’accueil > Revues & sites > Revues > « Microbe » : découvreuse de talents

Passage en revues par G. Cathalo

« Microbe » : découvreuse de talents

Microbe annonce la couleur avec le sous-titre de son N°62 : « la petite revue qui n’a pas peur des grandes ».

Depuis septembre 2000, cette publication belge bimestrielle n’hésite pas à bousculer les conventions du genre tout en restant fidèle à un cadre formel : 16 pages en format A6. Cette impulsion donnée dès le début par Eric Dejaeger et Paul Guiot se prolonge sans que le lecteur ne se lasse. En effet, cette minuscule revue propose un constant renouvellement des talents créateurs avec des relais pris dans le « trafic internetesque ».

Un patchwork d’écrits originaux

On peut y lire des productions singulières de quelques auteurs confirmés : Autin-Grenier, Bourçon, Merlot, L’Anselme, Lahu,… Mais c’est surtout dans la découverte et la confirmation de talents prometteurs que « Microbe » se distingue : T.Vinau, M. Tissot, J.B. Pedini, C.Garcia, G.Siaudeau, A.Marembert,…
L’autre originalité de cette publication consiste à présenter des traductions de nouveaux poètes de langue anglaise, qu’ils soient américains, australiens ou britanniques.
Simple et sobre, Microbe n’hésite pas à déranger le confort du lecteur avec des couvertures colorées et des illustrations peu communes. A l’intérieur, c’est un véritable patchwork d’écrits toniques et vivifiants : courtes proses, aphorismes, mini-poèmes…

Georges Cathalo


Abonnement

Les 2 animateurs rappellent que Microbe ne vit que par abonnement ; pour la France, celui-ci coûte 17 euros pour 10 numéros et 12 euros pour la Belgique.
Pour plus de précisions, contacter :
Eric Dejaeger, Launoy 4 – B 6230 Pont-à-Celles ou ericdejaeger@yahoo.fr

mardi 5 avril 2011, par Georges Cathalo

Remonter en haut de la page
-2017 Revue Texture Contact | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0