Retour à l’accueil > Revues & sites > Revues > « Pages insulaires » : Variété et diversité

Passage en revues par Georges Cathalo

« Pages insulaires » :
Variété et diversité

Pages Insulaires tente de détourner les poètes de la seule poésie en s’ouvrant vers de nouveaux domaines artistiques.

Après une expérience revuistique longue de dix années avec la publication de Parterre Verbal (1992/2001), Jean-Michel Bongiraud s’est lancé dans une nouvelle aventure en créant en 2008 une publication au format magazine A4, une revue « bimestrielle perméable aux idées ». Il invite les lecteurs à le suivre sur des sentiers peu fréquentés en faisant partager, avec d’autres chroniqueurs, ses découvertes et ses bonheurs de lecture. Très vite, sa revue est passée de 16 à 32 pages en intégrant des photos et des illustrations originales.

Variété et diversité sont au rendez-vous

Quelques numéros spéciaux ont été consacrés à des dossiers portant sur des poètes discrets tels que Maurice Couquiaud, André Doms, Yves-Jacques Bouin ou Claude Margat. D’autres numéros se sont concentrés sur un thème précis comme Poésie et philosophie (N°10) ou La littérature et les moutons (N°16) dans une optique plus polémiste.
De forts articles « spécialisés » s’intéressent à la musique (Guy Ferdinande et Gaëlle Josse), à l’esprit libertaire (Daniel Giraud) ou aux rapports étranges entre Science et Poésie (Roland Counard).
Enfin, chaque année, paraît un supplément anthologique au format A5 pour présenter des suites poétiques conséquentes d’une dizaine de poètes.

Abonnement

Chaque numéro coûte 5 euros
Abonnement à 6 numéros annuels : 20 euros.

Le contact se fait auprès de Jean-Michel Bongiraud, 3 impasse du Poirier – 39700 Rochefort-sur-Nenon

jeudi 1er septembre 2011, par Georges Cathalo

Remonter en haut de la page
-2017 Revue Texture Contact | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0