Jean-Noël Guéno

Quelques poèmes

Jean-Noël Guéno, poète du Pays Nantais a publié une demi douzaine de recueils. Sa poésie ne cache pas sa dette aux ainés de Rochefort-sur-Loire.
Voici trois poèmes, dont un inédit qui évoque justement Cadou et Rousselot...



Je lis Malrieu
au jardin
dans la chaleur d’été,
soif épanchée
dans sa maison de feuillages

Frondaisons profondes
de la parole

Chant ruisselant
au midi
des hectares de soleil

Soudain les roses ploient
alanguies
sous le poids de l’été
offertes
au nom secret
de l’amour.


A notre éternelle jeunesse...


A vélo dans Nantes endormie.
Sac bistre : « Gardarem lo Larzac »,
s’y entassent les vertiges de Reverdy
saisis le matin même
au cours d’Yves Cosson, l’ami.

Sac jeté dans la sacoche
flanquée d’un « Sauver les bois,
les talus et les haies,
c’est aussi sauver l’homme ».

- Serait-ce si simple vraiment ? -

Je pédale à m’en décrocher
les jarrets
dans la nuit glaciale
amples cheveux au vent
qui me scie les reins
et la pulpe des doigts.

Quai de Versailles, au pont,
feu rouge.
Pied à terre.
A l’affiche « Les doigts dans la tête »
de Jacques Doillon.

Hasard ?

Je songe alors à vous
qui me ravitaillez
dans mes étapes au long cours
et m’aidez à tenir la route, debout,
malgré les coups de Jarnac
désespérés du passé.

Cœurs ouverts.
Dans nos mains le monde à changer.

Extrait de "L’Etoile pour la faim"



Aux amis Jean Rousselot et Lewigue,
in memoriam.



(De retour de Paris dans le TER Nantes - Pornic)



Sur les vignes vieilles, le soleil décline les intimes variations du bonheur.
Un panneau, une vague aubette : un arrêt simple dans les prés.
Eaux, chênes, landes, chicots de brûlis, cendres dans le vent.
Fermes basses, usées, portes vermoulues encadrées de briques.
Rebord de fenêtre : chat docile qui guette l’arrivée de la nuit.
Les jardins livrent leur poids de secrets.

Une voix enregistrée, aseptisée, égrène la litanie complète des arrêts à venir.
Terres en friche, moulin sans ailes dans le squelette des arbres.
Auto rouillée, désossée, contre un talus chétif : abri déglingué des poules.
Cochons gras dans le sentier boueux des vaches.
Lourdeur de la terre, poids de l’heure immobile.

Le voyage dure une éternité. Le pays semble arrêté.
La nuit même attend, pour s’installer, on ne sait trop quel signe,
que n’oseront pas les voyageurs, indifférents.

Bourgneuf (-en-Retz), vieux bourg de Cadou.
Café « Au quai fleuri », sans la moindre fleur qui vaille.
La motrice meugle dans le soir.
Un ragondin péniche et tangue dans l’étier.

La mer, enfin, bleu tendre, aux Moutiers.
Orange, le disque, sur Noirmoutier,
double sur la vitre du train.

Avant Pornic, La Bernerie,
où vous vîntes, cher Jean Rousselot, le 5 décembre 1950,
visiter votre ami René Guy Cadou
avant son grand départ.

La vie n’est-elle donc que croisements, arrivées, départs
avec des haltes éphémères,
comme celle que nous vécûmes hier, à L’Etang-la-Ville,
avec notre ami Lewigue, peintre fulgurant, au geste large,
au regard vif et clair ?

Il nous faudrait cheminer au rythme

- immuable depuis les années 30 -
de ce train desservant, paisiblement, dans le soir,
les bourgs assoupis,
sans hâte d’arriver au terme,
seulement soucieux de vivre et de s’offrir
ces paroles qui sont en nous comme des perles.

Extrait de "Rais de soleil dans l’hiver



Lire aussi :

Jean-Noël Guéno : « Rais de soleil dans l’hiver »

Jean-Noël Guéno : « Barbares à la barre du jour »


samedi 11 avril 2009, par Michel Baglin

Remonter en haut de la page



Jean-Noël Guéno

Jean-Noël Guéno est né le 3 janvier 1955 à Saint Michel-Chef-Chef (44). Il est professeur de Lettres en Loire atlantique.
De 1980 à 2000, il fut co-animateur de la revue et des éditions « A Contre-Silence ». Depuis 1992 il anime « Moraines », une lettre aux amis en poésie, lettre actuellement en sommeil.

Publications

Parmi ses publications, on notera :

Tenures - Ed. A Contre-Silence (1985), Dessins de Cécile Nivet
En prise directe avec la Terre - Ed. A Contre-Silence (1989)
Vacances du cœur - Ed. A Contre-Silence (1996) Encres de Lewigue
Une courbe dans l’été - Ed. Alain Benoît (2000) Dessins de Pierre Cayol
Jean Rousselot, un poète à l’écoute des hommes et du monde Ed Info / Poésie (1985)
L’Etoile pour la faim (2004) Gros textes éd. Encres de Lewigue

En revues

Jean-Noël Guéno a également participé à diverses revues et publications comme : Agenda Rétroviseur, Ar Men, Écrit, Folium (Orpailleur Ed.), Froissart, Gros Textes, Liseron, Spered Gouez, Traces, 7 à Dire... Bretagne, raconte-moi la mer (Photographies de Pascal Jaugeon, Ed Sîloë)...

JPEG - 33.6 ko
René-Guy Cadou

Poésie

Ce qui se noue, là, sous la peau, dans le corps, la chair, en collusion avec le sang.

Gué dans la débâcle des jours, des visages, des voix.

L’arrête vive du désir.

Le don quand tout nous abandonne.



-2017 Revue Texture Contact | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0