Retour à l’accueil > Revues & sites > Revues > « Traces » : l’arrêt

Après 50 ans de parution...

« Traces » : l’arrêt

Un site prend le relais : http://www.michelfrançoislavaur.fr

Michel-François Lavaur, poète et infatigable animateur de la revue Traces, connaît des problèmes de santé. La revue s’arrête mais un dernier numéro « Spécial Lavaur » est en préparation. Femme et enfants du poète ont également créé un site qui permet un retour sur 50 ans d’activités.

Fin mai 2011. Une enveloppe attire l’attention dans la boîte à lettres. Logo Traces , et votre adresse écrite par une main inconnue. Ouverture, et lecture notamment de ceci : « Suite à de nouveaux problèmes de santé (…), mon père, Michel-François Lavaur n’est plus à même de mettre en œuvre sa revue Traces, d’un commun accord avec lui, je vous envoie cette lettre pour vous signaler l’arrêt effectif de cette revue qui a connu une pérennité exemplaire (…). Vous pourrez dorénavant retrouver ses écrits et sa revue sur le site : http://www.michelfrançoislavaur.fr »… Signature : Krystel Lavaur.
Cette dernière, modeste, se garde bien de dire que c’est elle qui a créé le site que vous consultez aussitôt. Accueil : TRACES, en grands caractères, dans le graphisme original de Paul Dauce. Puis, en seconde page, le sommaire : REVUE – POÈMES – ÉDITION- GALERIE – BIOGRAPHIE. Vous cliquez sur REVUE et, là, c’est le vertige : se déroulent, une à une, les couvertures des 175 numéros parus au fil de pratiquement cinq décennies. Un travail de titan réalisé trimestre après trimestre par le poète, et une œuvre non moins patiente et passionnée de sa fille puisque chaque couverture donne accès au sommaire du numéro et aux extraits les plus significatifs.
Sous cette même rubrique, place à L’équipe éditoriale, aux compagnons des premières heures : Jean Laroche, Alain Lebeau, Norbert Lelubre et Claude Serreau. Photo de chaque poète, présentation de l’œuvre, bibliographie et poèmes.
Deuxième élément du sommaire : POÈMES ou Chemins de traverse dans l’œuvre poétique de M-F Lavaur : choix de textes représentatifs des différents thèmes et des diverses formes d’écriture de l’auteur, ainsi que ses sculptures, gravures et dessins, car l’œuvre va au-delà des poèmes comme le montre également la partie GALERIE constituée d’exemples de tondi et de mail-art, activités auxquelles il aime également se livrer.
Une BIOGRAPHIE, établie par Pascale Lavaur, remonte aux origines et décèle les influences successives : l’orphelin de mère à cinq ans, l’enfance au contact de la nature en Corrèze, les études, l’arrivée en Loire-Atlantique comme instituteur, les rencontres décisives qui conduiront peu à peu à l’idée de la revue, son rayonnement et sa longévité.
Encore n’avons-nous pas parlé de l’ÉDITION et du nombre important de recueils et plaquettes publiés par des auteurs connus ou débutants.
Il y a quelque chose à la fois de nostalgique et d’exaltant à découvrir ainsi la synthèse, l’essentiel de près d’un demi-siècle d’activité qui a marqué le paysage poétique et dont l’influence perdure.
Alors, fin de Traces « papier » ? Non, puisque, dans un bel élan familial, femme et enfants du poète appellent aux contributions des uns et des autres pour un ultime numéro « Spécial Lavaur » à paraître en 2012, année du cinquantième anniversaire de la revue.

Patrice Angibaud

L’adresse du site


http://www.michelfrançoislavaur.fr

Contacts :


krystel.lavaur@gmail.com et psklavaur@yahoo.fr ).

jeudi 18 août 2011, par Patrice Angibaud

Remonter en haut de la page
-2017 Revue Texture Contact | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0