Retour à l’accueil > Revues & sites > Revues > Un abécédaire pour le n°1000

Revue Europe

Un abécédaire pour le n°1000

La prestigieuse revue littéraire, fondée en 1923 par Romain Rolland, a fêté son millième numéro avec un abécédaire et une trentaine d’écrivains et d’artistes.
Le combat pour l’ouverture sur le monde se poursuit…



La rentrée 2012 aime les abécédaires : après celui de Philippe Claudel qui signe de très jolis textes courts sur le beau sujet des « Parfums » (Stock), et la performance théâtrale de 26 heures où l’anthropologue Marc Augé et ses comparses improvisent une heure durant sur un mot, faisant le tour de l’alphabet, sous la houlette de Massimo Furlan (Théâtre de la cité U, Paris, 20-21 octobre 2012), voici l’abécédaire d’Europe qui fête ainsi son numéro 1000.
La prestigieuse revue littéraire, fondée en 1923 par Romain Rolland, a eu, dès ses origines, une vision très large de l’Europe : « Nous disons aujourd’hui Europe parce que notre vaste presqu’île, entre l’Orient et le Nouveau Monde, est le carrefour où se rejoignent les civilisations » (René Arcos, rédacteur en chef de la revue jusqu’en 1929). Ce combat pour l’ouverture sur le monde se poursuit, dans la revue dirigée actuellement par Charles Dobzynski, avec Jean-Baptiste Para à la rédaction en chef.

Réflexions autour d’un mot

Pour cet anniversaire exceptionnel, les auteurs de tous horizons ont été conviés à choisir un mot, qui leur inspire poèmes ou réflexions. Parfois le mot choisi est celui qui vient à l’esprit au moment où la commande arrive (ainsi le mot « Tarabuster » du philosophe Jean-Luc Nancy), mais, le plus souvent, les auteurs choisissent les mots qui résonnent fortement en eux. Le poète et romancier François Cheng ne pouvait que choisir le mot « Âme » (rappelons que la revue « Phœnix » lui consacre son dernier numéro). Bernard Noël choisit l’analyse du mot « Révolution ». Il fallait le mot « Poésie » et il est traité par Lionel Ray. Fin observateur de l’accueil de la poésie en France, le poète soulève ce paradoxe : oui, la poésie a presque disparu des colonnes de la presse écrite, mais avez-vous remarqué combien elle est présente dans les discours de toutes sortes, ceux des journalistes, des personnalités médiatiques, qui en vantent les vertus ?...

Une trentaine de contributions

Le romancier israélien et pacifiste David Grossman traite du mot « Paix ». Signalons que ce romancier, de l’envergure d’Amos Oz, vient de faire paraître « Tombé hors du temps » (Seuil), un « récit pour voix » entre la poésie et le théâtre, bouleversant, écrit après la mort de son fils tué au Liban en 2006 (l’auteur était exceptionnellement à Paris pour une rencontre en librairie, chez Compagnie, le lundi 22 octobre). Les Russes s’emparent spontanément des grandes questions : la « Mort » est traitée par le cinéaste Alexandre Sokourov, tandis que l’« Immortalité » s’exprime dans les poèmes de Véra Pavlova… Nous ne pouvons citer toute la liste. Pour son numéro 1000, Europe réunit une trentaine de contributions savoureuses et instructives d’écrivains, artistes et savants du monde entier qui pensent la culture d’aujourd’hui.

Françoise Siri



revue Europe


4 rue Marie Rose 75014 Paris Le numéro : 20 euros. Abonnement un an (8 numéros) : 75 euros



mercredi 24 octobre 2012, par Françoise Siri

Remonter en haut de la page
-2017 Revue Texture Contact | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0