Retour à l’accueil > Revues & sites > Revues > Un hommage à Pascal Garnier

"Brèves", la revue de la nouvelle

Un hommage à Pascal Garnier

Brèves est devenu une référence dans le domaine du texte court. Créée en 1975, elle approche de la centaine de numéros publiés.
Beaucoup constituent une sorte d’anthologie permanente de la nouvelle, d’autres sont régulièrement consacrés à des pays ou à des auteurs. Tel est le cas avec le numéro 93, en forme d’hommage à Pascal Garnier, disparu en début d’année.

Créé en 1975, à Villelongue d’Aude par Daniel et Martine Delort, l’Atelier du Gué est un éditeur indépendant qui privilégie depuis ses débuts la nouvelle et le texte court.
Il propose une centaine de livres disponibles à son catalogue, mais l’Atelier du Gué est aussi le fondateur de la revue « Brèves » , totalement dédiée à la publication de nouvelles et à l’actualité de la fiction courte.
Créée en 1975, elle est la plus ancienne revue consacrée à la nouvelle et est aujourd’hui dans son domaine une référence.
Anthologie permanente, elle se veut un espace de rencontre avec des écrivains contemporains, et propose des lectures inédites, traductions, un cahier magazine, des informations sur la vie littéraire et éditoriale, des entretiens, notes critiques, études... Brèves, c’est aussi des numéros spéciaux sur des nouvellistes contemporains, des communautés de langue, ou des nouvellistes d’un pays. Citons, dans les derniers numéros, Luis Sepulveda, Enrique Serna, Abdelkader Djémaï, Beéatrice Beck, J-C Pirotte, etc.

Numéro 93 : Pascal Garnier

Tel est encore le cas avec le numéro 93, qui fait suite à deux numéros sur l’Océanie, et qui est cette fois entièrement consacré à Pascal Garnier.
Pascal Garnier, nouvelliste et romancier, est mort le 5 mars 2010. La revue lui consacre ce beau numéro, préparé par Hubert Haddad. A ses côtés, auteurs, éditeurs et amis racontent l’homme, l’écrivain, le peintre qu’il fut.Et la lecture qu’ils font de ses livres. Y ont participé, Nathalie Ange-Garnier, Gilles Morales, Christiane Baroche, Pierre Autin-Grenier, Georges-Olivier Châteaureynaud, Christine Bini, Mouloud Akouche, Dominique Baillon-Lalande, Isabelle Roche, Ingrid Thobois, Mélanie Edwards, Jean-Claude Bologne, Lalie Walker, Brigitte Aubonnet, Marie-Florence Erhet, Francis Mizio, Françoise Brégis, Yves Guitton, Laurence Decréau, Joseph Vebret, Olivier Mau, Chantal Robillard, Serge Cabrol.
Un entretien avec Serge Cabrol datant de 2001 mais roboratif, complète ce numéro qui se clôt sur des reproductions de tableaux de Pascal Garnier.
Mais pour l’essentiel, il est constitué de textes : on y lit en effet cinq nouvelles représentatives d’un auteur volontiers noir, par sa littérature et son humour, mais créateur de personnages humbles, dont l’humanité contrebalance un peu le côté sombre de la vision du monde. Sans éclairer vraiment quand même, car leur existence reste terne, et le paysage intérieur celui du désabusement ! C’est en somme « le maître du roman gris », comme le désigne Georges-Olivier Châteaureynaud. Un auteur qu’on affilie volontiers à Simenon, mais aussi à Hardellet et à Henri Calet.
Pascal Garnier est publié pour l’essentiel chez Zulma.
Le numéro compte 144 pages et coûte 12 euros. ISBN : 2-913806-14-8

Michel Baglin

Lire aussi :

Pascal Garnier : « Comment va la douleur ? »

Pascal Garnier : « Le Grand Loin » & « Lune captive dans un œil mort »

mercredi 13 octobre 2010, par Michel Baglin

Remonter en haut de la page

Brèves / Pour la nouvelle

1 rue du village
11300 Villelongue d’Aude
Téléphone : 04 68 69 50 30
Courriel : editions@atelierdugue.com


Site : http://www.atelierdugue.com et
http://www.lekti-ecriture.com/editeurs/-Revue-Breves-.html

Abonnement à 4 numéros :
48 euros
Format de la revue : 22 x 12 cm.

Dans le domaine étranger, l’Atelier du Gué a ouvert une collection dédiée au Mexique et à l’Irak. Il publie l’œuvre de l’écrivain mexicain Enrique Serna et de l’irakien Jabbar Yassin Hussin.

-2017 Revue Texture Contact | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0