Retour à l’accueil > Revues & sites > Revues > VERSO : 33 ans et 700 auteurs

Passages en revues par G. Cathalo

VERSO : 33 ans et 700 auteurs

Un rôle d’éclaireur

Après une présence appuyée de poètes de la proche région lyonnaise (Juliet, Calaferte, Kowalski, Pobel,…), Verso s’est ouvert à de nouvelles voix et ce sont plus de 700 auteurs qui ont composé ses sommaires divers et variés depuis 33 ans.

Comment présenter cette revue qui n’a cessé de se métamorphoser en 33 ans d’existence ? Comment définir une ligne directrice quand elle a subi de multiples évolutions qui lui ont permis de ne pas sombrer dans la routine ?
Dès le départ, les deux fondateurs, Claude Seyve (disparu en 2001) et Alain Wexler, ont su allier courage et cohérence, créativité et persévérance. Après de modestes livraisons, la revue a très vite pris un rythme de croisière qu’elle n’a pas abandonné avec de copieux numéros de 124 pages au format A5 et une périodicité trimestrielle jamais démentie.

Plus de 700 auteurs

Après une présence appuyée de poètes de la proche région lyonnaise (Juliet, Calaferte, Kowalski, Pobel,…), Verso s’est ouvert à de nouvelles voix et ce sont plus de 700 auteurs qui ont composé ses sommaires divers et variés. A noter que chaque numéro présente « Notes sur les auteurs » qui donne un intéressant aperçu sur les poètes retenus.
Verso a su devenir l’une des revues-phares de la francophonie. Elle ne court pas après les inédits des « grosses pointures » du petit monde de la poésie. Elle va son chemin en suivant la respiration des quatre saisons. Alain Wexler parvient à organiser les poèmes retenus selon un axe plus ou moins thématique, avec, de temps en temps, des numéros consacrées à la poésie étrangère (chilienne, grecque, allemande, algérienne,…).

Numéro 141 : « Manger aimer mourir »

La dernière livraison porte le numéro 141 et date de juin 2010. Elle s’intitule « Manger aimer mourir » et contient de belles découvertes qui demandent confirmation : Valérie Canat de Chizy, Alain Crozier, Christian Garaud, Michelle Hourani,…). On y retrouve aussi de solides chroniques dont celle, très originale, de Christian Degoutte.
En conclusion, on peut affirmer que Verso remplit convenablement son rôle d’éclaireur en ouvrant la porte à des auteurs neufs qui peuvent confronter leurs écrits à ceux de poètes plus confirmés.
Et puis, en demeurant fidèle à ses origines, elle a su conserver la belle jeunesse d’allure qui la distinguait à ses débuts.

Georges Cathalo – août 2010

mercredi 15 septembre 2010, par Georges Cathalo

Remonter en haut de la page

Verso

L’abonnement annuel pour 4 numéros coûte 20 euros à verser à l’ordre de Verso – CCP 1715-05-S Lyon.
Toute correspondance (abonnements, demande de numéros anciens, envois divers,…) est à adresser à :
Alain Wexler
– Le Genetay 69480 Luceany.

Lire aussi :

ARPA : bientôt le 100 e numéro

La revue « Multiples » : 40 ans

D’autres revues

-2017 Revue Texture Contact | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0