Retour à l’accueil > Auteurs > ORIZET, Jean > Anthologie de la poésie française Larousse

Jean Orizet

Anthologie de la poésie française Larousse

1000 ans et 350 auteurs

Jean Orizet signe aux éd. Larousse une volumineuse anthologie de 1088 pages, un panorama couvrant 1000 ans de poésie et quelque 350 auteurs dont les poèmes sont donnés à lire.



Jean Orizet, poète lui-même, romancier et critique, signe aux éd. Larousse cette volumineuse anthologie (1088 pages. 22 euros) qui propose un panorama de la poésie française, de la Chanson de Roland aux jeunes poètes contemporains. 1000 ans donc, et quelque 350 auteurs dont les poèmes sont donnés à lire et qui sont présentés chacun en une courte notice.

Outre l’introduction générale, chaque période est présentée dans une introduction éclairante qui met la création poétique en perspective et l’inscrit dans son contexte historique et culturel. De « la grande clarté du Moyen Age » à « Les poètes entre guerre et tumulte » en passant par « du baroque à la préciosité », « La crise de la poésie au siècle des Lumières » ou « L’éclatement moderne », on peut se plonger dans une lecture chronologique et roborative ou préférer grappiller parmi les quelque 600 textes offerts à nos fringales poétiques.

Pour la période contemporaine, le choix des auteurs retenus pourra toujours faire débat, c’est le lot de toute anthologie, mais on peut accorder à Jean Orizet, co-fondateur et directeur de la revue Poésie 1, qu’il connaît très bien le sujet et qu’il sait accorder sa place à la toute jeune génération, celle d’une Valérie Rouzeau ou d’un Christian Viguié, par exemple.

Enfin, ce livre n’oublie pas tout ce que la poésie francophone doit aux poètes d’Afrique, des Antilles, du Maghreb, du Québec, de Belgique ou de Suisse… Et qui constitue en effet un gros chapitre.

Michel Baglin





Lire aussi :

Jean Orizet : DOSSIER
Jean Orizet : « Le regard et l’énigme » Portrait (Bernard Mazo) Lire
Jean Orizet : « Les Forêts de l’impossible » (Bernard Mazo) Lire
Jean Orizet : « La Poussière d’Adam » (Michel Baglin) Lire
Jean Orizet : « L’Homme fragile » (Michel Baglin) Lire
Jean Orizet : « Anthologie de la poésie française » Larousse (Michel Baglin) Lire
Jean Orizet : « Poésie de langue française. Anthologie thématique » (Michel Baglin) Lire
Jean Orizet : « Les poètes et le rire » (Michel Baglin) Lire
Jean Orizet : « Une anthologie de la poésie amoureuse » (Michel Baglin) Lire
Jean Orizet : « La sagesse du monde en 100 poèmes » (Michel Baglin) Lire



mardi 23 octobre 2007, par Michel Baglin

Remonter en haut de la page



Jean Orizet

Jean Orizet est né le 5 mars 1937 à Saint-Henry, entre Marseille et l’Estaque. Il a reçu une éducation cosmopolite et voyagé dans le monde entier, mais il est aussi l’homme de plusieurs terroirs, la Provence, la Bourgogne, l’Île-de-France : le voyage, proche ou lointain, est pour lui une mesure d’hygiène, une ouverture à l’inconnu.
Il publie, en 1962, son premier recueil intitulé « Errance  ». En 1966, c’est « L’Horloge de vie » .
Avec Michel et Jean Breton, il crée la revue Poésie 1 lancée en 1968. Il se consacre désormais aux livres. En 1975, il fonde avec Philippe Héraclès les éditions du Cherche Midi, qu’il dirige jusqu’en 2005.

Ses poèmes sont le carnet d’un itinérant comblé, mais qui sait aussi voir nos misères, des famines aux prises d’otages, de la guerre au terrorisme. Pour lui, le rôle du poète est de témoigner, ici et maintenant.

Membre de l’académie Mallarmé et de l’Académie européenne de poésie, Jean Orizet a reçu les prix Marie Noël, Charles Vildrac, de la Société des gens de lettres, Max Jacob, Apollinaire, ainsi que le Grand Prix des poètes de la SACEM et le Grand Prix de poésie de l’Académie française pour l’ensemble de son œuvre.
Il vit et travaille à Paris.
Ses poèmes sont traduits dans plus de vingt langues. Il est président d’honneur du PEN Club français.



-2017 Revue Texture Contact | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0