Jean-Claude Martin

« Château fable »

Jean-Claude Martin est poète (il vient notamment de réunir les poèmes des deux volumes de « Ciel de miel et d’ortie » en un recueil augmenté d’inédits. Mais il est aussi nouvelliste, bien qu’il n’ait pas publié de recueil depuis 1981…



Je suis un lecteur de la poésie de Jean-Claude Martin, mais j’avais aussi le souvenir d’un recueil de nouvelles, « De légers signes de la main » , paru en 1981 à l’Atelier du Gué, et que j’avais bien aimé. J’ai retrouvé certaines de ces histoires (ainsi que celle du « Vieux poète » que j’avais publiée dans Texture n°27) dans le dernier livre de Jean-Claude Martin, « Château fable » , un recueil de vingt nouvelles qu’édite L’Escampette.
La mort d’un chat, une vieille autostoppeuse prise en chemin et dont on ne saura rien, un avion tombé on ne sait trop comment, le déchirement et l’indécision à l’heure de jeter des objets lors d’un déménagement, un passage sur le bac, des arbres qu’on abat, la tentation de la noyade en mer, l’imagination qui invente des destins aux gens que l’on observe dans un embouteillage, le sort des châteaux de sable à l’heure de la marée montante… les prétextes sont minces et les nouvelles concises (je note d’ailleurs à quel point l’auteur a resserré celles que je connaissais déjà : pas de gras !) ; c’est que l’art de Jean-Claude Martin est allusif. Ses histoires de fins (de vie, de relation, d’illusion, d’innocence, etc.), conduites à vive allure et avec un apparent détachement, racontent en fait les paysages intérieurs du narrateur et croisent nos angoisses multiples, protéiformes, nos questions sans réponse, nos négligences coupables et nos lâchetés, nos regrets, nos remords peut-être…
Avec l’air de ne pas y toucher, mais en faisant mouche !

Michel Baglin



Lire aussi :

Jean-Claude Martin : DOSSIER
Jean-Claude Martin : Dire la fragilité de nos vies. Portrait. (Michel Baglin) Lire
Jean-Claude Martin : « Que n’ai-je » (Michel Baglin) Lire
Jean-Claude Martin : « Château fable » (Michel Baglin) Lire
Jean-Claude Martin : « Raison garder » (Michel Baglin) Lire
Jean-Claude Martin : « Le beau rôle » (Michel Baglin) Lire
Jean-Claude Martin : « Tourner la page » (Michel Baglin) Lire
Jean-Claude Martin : « Ciels de miel et d’ortie » (Michel Baglin) Lire

Un choix de poèmes



jeudi 17 novembre 2011, par Michel Baglin

Remonter en haut de la page



Jean-Claude Martin
« Château fable »


L’Escampette éd.
100 pages. 13 euros




Bibliographie

POÉSIE
Pour solde de tout compte (Le dé bleu, 1981)
En chemin (Solaire / Fédérop, 1985)
Saisons sans réponse (Cheyne éditeur, 1986)
Plus d’un âne s’appelle Martin (Verso, 1988)
Le Tour de la question (Le dé bleu / Le Noroît, 1990)
Laisser fondre lentement (Rougerie, 1994)
Un ciel trop grand (Le dé bleu, 1994)
Raison garder (Le dé bleu, 1999)
Ciel de miel et d’orties (Tarabuste, 2000)
Carnet de têtes d’épingles (Carnets du dessert de lune, 2002)
Le beau rôle (Wigwam éditions, 2009)

NOUVELLES
De légers signes de la main (Atelier du gué, 1981)
Chateau fable (L’Escampette, 2011)
Nombreuses publications en revues.



-2017 Revue Texture Contact | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0