Retour à l’accueil > Auteurs > CANUT Jacques > « Copie blanche-4 » & « Le bestiaire en émoi »

Jacques Canut

« Copie blanche-4 » & « Le bestiaire en émoi »

Jacques Canut publie deux nouvelles plaquettes en auto-édition : « Copie blanche-4 » & « Le bestiaire en émoi ». Lucien Wasselin les a lues.



Après plusieurs recueils publiés au Dé bleu, à La Bartavelle ou chez Verlag Im Wald, Jacques Canut a choisi de s’auto-éditer à raison de plusieurs minces plaquettes chaque année. C’est une solution au problème que rencontrent les poètes. Depuis 1993 donc, il publie, entre autres, une série appelée Carnets confidentiels ; vient d’en paraître le n° 37, Copie blanche (sans doute le quatrième fascicule d’un livre en devenir). C’est une sorte de journal en vers libres, Jacques Canut y aborde l’écriture qui ne le quitte pas (et ses aléas). Cela ne va pas sans humour comme en témoignent ces deux vers du dernier poème : « Du moment qu’il a laissé un nom / pourquoi s’obliger à lire son œuvre ? »
Une autre plaquette paraît au même moment. Les animaux ont toujours fasciné les hommes. Sans remonter à l’Antiquité ou à la Préhistoire et pour s’en tenir au domaine littéraire, on peut signaler les « Bestiaires » médiévaux ou « Le Bestiaire ou Cortège d’Orphée » de Guillaume Apollinaire. Jacques Canut a choisi d’évoquer ses animaux familiers avec tendresse dans son « Bestiaire en émoi » . Il y mêle vers et petites proses et ce n’est pas sans émotion qu’il trace le portrait de certains : c’est que la vie passant, quelques-uns hantent maintenant « le ventre glacé de la mort » et qu’il sait que le temps des retrouvailles approche. Une certaine sagesse alors se dit : « Que lirais-je dans vos regards ? / Un reproche / ou le simple et sage bonheur de m’avoir reconnu / retrouvé ? » En peu de mots, tout est dit. Délicatement illustré par Claudine Goux, cette petite plaquette, au format 12 x 12 cm, appartient quelque peu au domaine de la littérature jeunesse et pourra donc être lu par les enfants qui en apprécieront la fantaisie voilée…

Lucien Wasselin


Lire aussi :


Jacques Canut : DOSSIER
Jacques Canut : Portrait. (Michel Baglin) Lire
Jacques Canut : « La Vie en blues » (Michel Baglin) Lire
Jacques Canut : « Soir » et « Dualités » (Lucien Wasselin) Lire
Jacques Canut : « Idas … y vuelta » & « Ricochets » (Lucien Wasselin) Lire
Jacques Canut : « Copie blanche – 5 » & « Voyageur » » (Lucien Wasselin). Lire
Jacques Canut : « Saisons, paysages, mirages » (Lucien Wasselin) Lire
Jacques Canut : « Carnets confidentiels n° 45 & 46 » (Lucien Wasselin). Lire
Jacques Canut : « Escapades » et « Le Bestiaire confidentiel » (Lucien Wasselin) .Lire
Jacques Canut : « Copie blanche-4 » & « Le bestiaire en émoi » (Lucien Wasselin) Lire
Jacques Canut : « Silhouettes » & « Paroles retrouvées » (Lucien Wasselin) Lire
Jacques Canut : « Refaire sa vie ? » (Georges Cathalo) Lire
Jacques Canut : « Carnets confidentiels n° 40 & 41 » (Lucien Wasselin) Lire



dimanche 26 août 2012, par Lucien Wasselin

Remonter en haut de la page



Jacques Canut
« Copie blanche-4 » et
« Le bestiaire en émoi ».



Auto-édition, respectivement 24 et 32 pages, PNI.
Chez l’auteur : 19 allées Lagarrasic. 32000 AUCH.



-2017 Revue Texture Contact | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0