Retour à l’accueil > Auteurs > CADOU René-Guy > « Entre parenthèses » par Paul Dirmeikis

René-Guy Cadou

« Entre parenthèses » par Paul Dirmeikis

Les interprêtes de René-Guy Cadou sont nombreux, de Martine Caplanne à Môrice Benin, de Michèle Bernard à Marc Robine, de Julos Beaucarne à Jacques Ibanés. Paul Dirmeikis peintre, poète, compositeur et interprète, qui a notamment déjà donné musique et voix à Tristan Corbière, Victor Segalen, Max Jacob, Guillevic, etc. , vient de sortir un nouvel album, double, consacré à René Guy Cadou : 31 poèmes qu’il a mis en musique, arrangés et chantés, sous le titre « Entre parenthèses ».

Trente et un poèmes, voilà qui peut donner déjà un bel aperçu du poète de Louisfert à qui en ignorerait tout. Et ravira les inconditionnels du maître d’école et de l’instigateur de « l’école de Rochefort » (une « cour de récréation » disait-il). Le choix est celui d’un familier de Cadou, je veux dire celui du cœur, et comment pourrait-il en être autrement avec ce grand lyrique qui touche « tous les hommes qui devinent l’éternité dans l’air marin ».
Avec son « cœur de plein vent » mais aussi « des trous noirs dans les ailes », Cadou a certes écrit une poésie de pleine terre. Pourtant, aux notations agrestes, aux détails concrets, rustiques, qui parsèment ses poèmes, il a su mêler des images surréalistes qui donnent d’étranges résonances à son amour et à son désarroi.

Lire ici



Lire aussi :

"Poésie la vie entière" (portrait)

Martine Caplanne chante Cadou

Paul Dirmeikis chante Cadou

Hélène Cadou, dans la poursuite du dialogue



mardi 1er février 2011, par Michel Baglin

Remonter en haut de la page

__degrade.png__

« Entre parenthèses »

double album avec un livret de 24 pages.
28 Euros (port compris)
à : L’Eveilleur. Kertau. 22190 Plérin. France.

Paul Dirmeikis

Paul Dirmeikis est un poète, chanteur, compositeur et peintre né le 6 décembre 1954 à Chicago (Illinois, États-Unis). Après le décès de son père en 1961, sa mère d’origine bretonne, revient en France en 1963 et s’établit à La Seyne-sur-Mer, dans le Var. Vers l’âge de quinze ans, Paul Dirmeikis commence à écrire de la poésie. En 1970, il passe le concours d’entrée à l’Ecole Normale d’instituteurs de Draguignan et devient enseignant en 1975. Fin 1976, à l’occasion de la création européenne de "Sirius" à la Sainte-Chapelle à Paris, il rencontre le compositeur Karlheinz Stockhausen, qui l’invitera à travailler avec lui.
Il vit en Bretagne et est membre de l’Union des Compositeurs Lituaniens.
Le spectre de sa création musique s’étend de la chanson poétique « classique » (il chante notamment les poètes bretons tels que Tristan Corbière, Victor Segalen, Max Jacob, Armand Robin, René Guy Cadou, Georges Perros, Eugène Guillevic, Per-Jakez Hélias, Angèle Vannier et Paol Keineg) à la musique électronique et microtonale d’avant-garde et à des compositions pour ensembles de chambre.
Son dernier ouvrage publié en 1999, « Le Souffle du temps - Quodlibet pour Karlheinz Stockhausen », est paru aux éditions Telo Martius.

-2017 Revue Texture Contact | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0