Retour à l’accueil > Auteurs > CANUT Jacques > « Escapades » et « Le Bestiaire confidentiel »

Jacques Canut

« Escapades » et « Le Bestiaire confidentiel »

L’ensemble des carnets de Jacques Canut constitue comme un journal où le poète note les moments du présent mais aussi ses souvenirs. Sous le titre de "Escapades", il publie son 43e carnet. Quant au "Bestiaire confidentiel", il appartient à une autre veine très présente dans l’œuvre.
Lucien Wasselin les explore



JPEG - 73.5 ko
Jacques Canut : « Escapades », auto-édition, 24 pages, PNI.

Escapades est le 43ème des Carnets confidentiels. Jacques Canut continue donc son exploration de la vie, de sa vie qu’on devine peu à peu, d’une vie placée sous le signe de l’émotion. L’ensemble des carnets constitue comme un journal où Jacques Canut note les moments du présent mais aussi ses souvenirs. D’ailleurs, parfois le présent et le passé se mêlent comme dans ce poème (p 8) où le poète, contemplant une photographie, se découvre être le seul survivant… Tout le recueil balance ainsi entre le passé et l’avenir, le présent se confondant avec la survie et l’attente de l’issue inéluctable. « Quelles traces de notre passage / nous suivront dans le néant ? » s’interroge le poète. Et ailleurs, Canut met en lumière la dualité qui est la sienne : « Il y a lui qui végète / encroûté dans les bas-fonds / de sa ville natale / et celui qui, / chevauchant pensées et poèmes / s’échappe, navigue jusqu’aux fjords / rugissants / d’Amérique australe… »

JPEG - 82.5 ko
Jacques Canut : « Le Bestiaire confidentiel », auto-édition, 32 pages, PNI.

Le Bestiaire confidentiel appartient à une autre veine très présente dans l’œuvre. Deux parties composent cette petite plaquette : de brèves notes autour d’animaux divers (surtout des oiseaux) et un long "récit" sur les animaux de compagnie (chats et chiens) qui ont traversé la vie du poète. Je mets des guillemets au mot récit car il est écrit en vers. Mais plus on avance dans ce récit, plus les vers ressemblent à de la prose. Certes le vers est toujours là, car Canut va à la ligne ; mais l’enjambement quasi-systématique donne au poème l’allure d’un pavé de prose non justifié. Émotion, tendresse, sensibilité, attachement sont les termes qui viennent spontanément sous la plume pour caractériser ce recueil…

Lucien Wasselin



Lire aussi :

Jacques Canut : Portrait et poèmes

« Escapades » et « Le Bestiaire confidentiel »

« Copie blanche-4 » & « Le bestiaire en émoi »



mercredi 26 novembre 2014, par Lucien Wasselin

Remonter en haut de la page

Jacques Canut

Jacques Canut est né en 1930 à Auch, où il vit.
Ancien professeur de lettres et d’histoire, il est essentiellement poète, auteur de 95 recueils ou plaquettes (poèmes, aphorismes, humour) et nombre de ses textes figurent dans plusieurs anthologies, ainsi que dans des manuels scolaires (classes élémentaires, collèges).
Jacques Canut est bilingue. Douze de ces recueils écrits en espagnol ont été publiés en Espagne et en Argentine. Deux recueils ont été traduits en allemand et publiés en Allemagne, par Rudiger Fischer (En Forêt éd. Verlag Im Wald. Doenning 6. D93485 Rimbach), cinq ont été traduits en brésilien, deux en murcien.
Jacques Canut est aussi un passionné de rugby, qui fut arbitre, puis délégué financier.



Lire aussi :

Jacques Canut : DOSSIER
Jacques Canut : Portrait. (Michel Baglin) Lire
Jacques Canut : « La Vie en blues » (Michel Baglin) Lire
Jacques Canut : « Soir » et « Dualités » (Lucien Wasselin) Lire
Jacques Canut : « Idas … y vuelta » & « Ricochets » (Lucien Wasselin) Lire
Jacques Canut : « Copie blanche – 5 » & « Voyageur » » (Lucien Wasselin). Lire
Jacques Canut : « Saisons, paysages, mirages » (Lucien Wasselin) Lire
Jacques Canut : « Carnets confidentiels n° 45 & 46 » (Lucien Wasselin). Lire
Jacques Canut : « Escapades » et « Le Bestiaire confidentiel » (Lucien Wasselin) .Lire
Jacques Canut : « Copie blanche-4 » & « Le bestiaire en émoi » (Lucien Wasselin) Lire
Jacques Canut : « Silhouettes » & « Paroles retrouvées » (Lucien Wasselin) Lire
Jacques Canut : « Refaire sa vie ? » (Georges Cathalo) Lire
Jacques Canut : « Carnets confidentiels n° 40 & 41 » (Lucien Wasselin) Lire



-2017 Revue Texture Contact | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0