Retour à l’accueil > Auteurs > TOUZEIL Jean-Claude > « Jardins du bout du monde »

Jean-Claude Touzeil

« Jardins du bout du monde »

Amoureux de la vie, de la nature et de la poésie, Jean-Claude Touzeil a publié une vingtaine de recueils de poèmes. Il est aussi le père fondateur et l’infatigable animateur du Printemps de Durcet.


JPEG - 147.9 ko
Jean-Claude Touzeil sur le chemin des poètes (ph Michel Baglin)

Jean-Claude Touzeil, né au milieu du XXe siècle (1946) et du marais de Carentan, se dit « poète à seize heures et même à seize heures trente... » On l’aura compris, il ne manque pas d’humour et ses recueils – une vingtaine publiés - en portent témoignage.
Jean-Claude Touzeil pense, comme René-Guy Cadou, qu’« on ne guérit pas de son enfance ». Dès l’âge de huit ans, il déclarait qu’il partait « faire le tour du monde ». Plus tard, il devient professeur de français dans plusieurs pays d’Afrique et d’Asie, avant de poursuivre sa « carrière » en Bretagne et en Normandie. Il dit aimer (entre autres) les endives au jambon, Giono, Prévert, Queneau, la chanson, les pantalons de velours, l’arbois et le saint-nicolas, les amis, et les poèmes bien sûr, et surtout les arbres...

Un amoureux de la nature

Il est aussi le père fondateur et l’infatigable animateur du Printemps de Durcet (Orne) et du « Chemin des Poètes » qui réunissent chaque année depuis 1986 de nombreux auteurs venus de toute la France pour des rencontres amicales, des soirées, un salon du livre de poésie (voir ici : http://biloba.over-blog.com/).
Mais Jean-Claude Touzeil est aussi un amoureux de la nature, des plantes et les éditions Corps Puce viennent de rééditer ses « Jardins du bout du monde », poèmes dédiés aux fleurs et aux potagers, mais tout aussi bien à l’humour et à la comptine – et illustré de photographies d’Yves Barré.
A lire dans les allées ou les planches :
« Dans mon jardin
poussent des simples
si faciles si faciles
que le sot
qui les cueille
en devient savant. »



Lire aussi  :

Jean-Claude Touzeil : DOSSIER
Jean-Claude Touzeil : Portrait. (Michel Baglin) Lire
Jean-Claude Touzeil : « Un chèque en blanc » » (Georges Cathalo) Lire & (Michel Baglin) Lire
Jean-Claude Touzeil : « Jardins du bout du monde » (Michel Baglin) Lire



dimanche 4 juillet 2010, par Michel Baglin

Remonter en haut de la page


Jean-Claude Touzeil :
« Jardins du bout du monde »



78 pages. 10 €. Corps Puce.



Editions Corps Puce. 27 rue d’Antibes. 80090 Amiens. http://corps-puce.org



Bibliographie

Sortie d’Animots, Donner à Voir, 1994
Piste de Cirque, L’Aventure carto, 1995
Apocryphes, Traces, 1995
Peuples d’Arbres, Donner à Voir, 1997, 3e édition
Haïkus doubles, L’Epi de Seigle, 1997
Itinerrances bis, Gros Textes, 1997
Mine de rien, Clapas, 1999
Est-ce que, Donner à voir, 1999
Random du petit tamis, Donner à voir, 2000
Ô clowns, photos d’Yvon Kervinio, L’aventure Carto, 2001
Haïkus sans gravité, L’épi de seigle, 2001
Sept dialogues d’ailleurs et d’ici avec Patrick Joquel, Gros Textes / L’épi de seigle, 2003
Tout autour, avec Michel Lautru, Cotcodi, 2004
Les loups donnent de la voix, avec Gilles Brulet, Soc et Foc 2004
Poirier proche, Le Chat qui tousse, 2004
Parfois, L’idée bleue / Le farfadet bleu, 2004
Jardins du bout du monde, Corps-Puce, 2006
Passé Composé (Clarisse) 2007,
Petits cailloux pour Gita, Echo Optique, 2007
Café vert tzigane, Gros Textes, 2009
Un tour de plus, Donner à voir, 2010
Cela dit, Atelier de Groutel, 2010
Espèces, Ficelle, 2011
Remontants et ricochets, Soc et Foc, 2012


Jean-Claude Touzeil a également été mis en musique et chanté par Martine Caplanne dans un CD intitulé « Peuples d’arbres » .Voir ici

On peut retrouver Jean-Claude sur son blog

-2017 Revue Texture Contact | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0