Retour à l’accueil > Chansons & musique > La voix et les chemins de la poésie

Jacques Ibanès

La voix et les chemins de la poésie

Jacques Ibanès a de nombreuses cordes à son arc et l’on ne sait trop, pour le présenter, par où commencer. Car s’il chemine par tous les temps et raconte ses voyages, il aime également se balader sur tous les tons de la portée en mettant les poètes en musique, comme on peut l’entendre ci-dessous. Mais il écrit aussi : des poèmes et des carnets de route.


JPEG - 21.7 ko
Jacques Ibanès au théatre du Fenouillet, d’Alain Bauguil

Guitariste-chanteur-compositeur et récitant, Jacques Ibanès a mis en musique et interprété avec Christiane Barthès, de très nombreux poètes, repris les chansons des grands aînés (Brassens, Lapointe, Brel, Ferrat, Leclerc etc.), des contemporains (H.Martin, A.Leprest, G.Lèbre, P.Conte, G.Testa), écrit une centaine de chansons originales et dit les textes des auteurs qu’il apprécie. La liste serait trop longue à donner ici, mais on la trouve sur son site, ici.
Il a, à partir de là, conçu moult spectacles déclinés thématiquement (amour, révolte, voyage, hommages...) sans jamais oublier l’humour. Colporteur de la poésie, de Villon à François Cheng et en écrivant lui-même (4 recueils publiés et des livres d’artiste), il se produit ainsi dans toute la France (médiathèques, théâtres, festivals littéraires, café-concert). Mais cette France, il la parcourt aussi à pied…

« Le Voyage à Manosque »

Jacques Ibanès est un amoureux de littérature, et tout particulièrement de Giono. Cet homme complet, qui pratiqua le vélo à un haut niveau, aime aussi la marche. Au point qu’il est en passe de boucler un tour de France à pied entamé en 2003, à raison d’un mois par an ! Ce diable de marcheur a commencé son périple en partant de la Montagne Noire pour rallier Manosque en trois semaines.
Ce premier voyage est l’objet d’un livre réussi, « Le Voyage à Manosque » , qui est plus qu’un carnet de randonneur. Car s’il nous embarque avec lui à travers les forets et les garrigues, nous fait partager ses rencontres, en contrepoint, Jacques Ibanès évoque Giono et son roman, « Noé » , qu’il lit à chaque étape et dont la parole ruminée au gré de la marche élargit (approfondit ?) les paysages.
La qualité du style de l’auteur, sa connaissance sensible des écrivains, des poètes et de leurs approches du monde, comme sa passion pour Giono, ses analogies fréquentes avec la musique (qu’il connaît bien aussi !) et une plume aussi sûre que le pied, font de la lecture de ce livre un vrai plaisir, pas très éloigné de celui de la randonnée.
Un exemple ? Voici, à propos du marcheur : « Quant à lui, sa seule possession, c’est cette journée avec son ciel en peau de loup et ces instants qui se succèdent pour former le temps de sa vie. Vivre consciemment nécessite beaucoup d’attention et l’éveil de tous les sens. Quand il y parvient pleinement, il est étonné de ressentir combien le temps lui rend sa politesse : il consent à ralentir son cours. »

Michel Baglin



Le site de Jacques Ibanès : cliquer ici



Lire aussi :

Jacques Ibanès : La voix et les chemins de la poésie

« L’Année d’Apollinaire. 1915, l’amour, la guerre »

« Pour te nommer »

Victor Lebrun : « Dix ans avec Tolstoï »

« Territoires fugaces »

« Instants bretons »

« Je t’écris de Narbonne. 1900-1918 »

Les coups de cœur de Jacques Ibanès (2015)

Les coups de cœur de Jacques Ibanès (2014)



samedi 19 novembre 2011, par Michel Baglin

Remonter en haut de la page


Jacques Ibanès
« Le Voyage à Manosque »


Pimientos éd. ISBN 978-2-35660-011-0



Poèmes chantés

Voici des poèmes mis en musique et interprétés par Jacques Ibanès, avec (à à l’accordéon Christiane Barthes : « Il pleut des voix de femmes » d’ Apollinaire, « La térébinthe » de Simone Salgas, « Je n’ai de ville que moi-même » de C. Guillery , « Les bouquins » et « A Table » de Michel Baglin, « Tango argentino » d’Alejo Mendoza.

« Il pleut des voix de femmes »
d’ Apollinaire.

MP3 - 2 Mo

« La térébinthe »
de Simone Salgas

MP3 - 2 Mo

« Je n’ai de ville que moi-même »
de C. Guillery

MP3 - 3.9 Mo

« Aller-retour »
de Michel Baglin

MP3 - 2 Mo

« A table »
de Michel Baglin

MP3 - 2.8 Mo
A Table !
Mis en musique et chanté par Jacques Ibanès

« Les bouquins », de Michel Baglin

MP3 - 3 Mo

« Tango argentino » d’Alejo Mendoza

MP3 - 3.8 Mo

Un poème dit

« Salut à Rochefort »
de Michel Baglin

MP3 - 3.1 Mo
Salut à Rochefort
Dit par Jacques Ibanès

-2017 Revue Texture Contact | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0