Retour à l’accueil > Auteurs > IBANES Jacques > « Territoires fugaces »

Jacques Ibanès

« Territoires fugaces »



Ces « territoires fugaces » sont « les noms de l’amour, de la mer et du temps », ainsi que Jacques Ibanès a sous-titré son recueil, illustré par Jean-Marc Joulan et publié par l’association Les Amis de la poésie de Bergerac, qui a déjà édité plus de 120 cahiers de poésie (dont deux autres de Jacques Ibanès).
Les noms sont en effet à l’origine de chacun de ces poèmes, qui sont autant de déclinaisons de trois mots (l’amour, la mer, le temps) chez les Grecs. Porneia, Pathé, Eros, Philia, Harmonia, Charis, Agapé sont par exemple quelques uns des 10 noms dont les Grecs usaient pour rendre les différentes approches d’un même concept, il est vrai très vaste !
S’inspirant de chacun d’eux pour composer un poème, Jacques Ibanès propose donc des variations sur un même thème, mais en creusant une de ses acceptions, ce qui le conduit en des territoires de subtilités des sentiments, des images et du langage, en des territoires « fugaces ». En trois lexiques, lui qui a mis en musique et chanté de nombreux poètes et continue de porter la poésie en de nombreux concerts, se fait plus que jamais troubadour pour entrer dans nos paysages intérieurs, comme il aime « écouter le vents parader dans les plaines ».

(54 pages.)



LIRE AUSSI :

Jacques Ibanès : DOSSIER
Jacques Ibanès : La voix et les chemins de la poésie. Portrait. (Michel Baglin) Lire
Jacques Ibanès & Anne-Marie Jaumaud : « Les soirs d’été » (Michel Baglin) Lire
Jacques Ibanès : « Entame » (Michel Baglin) Lire
Jacques Ibanès : « Victor Hugo n’a pas vu la Sainte-Victoire » (Michel Baglin) Lire
Jacques Ibanès : « Plein Ouest » Un séjour sur l’île Wrac’h (Michel Baglin) Lire
Jacques Ibanès : « Je t’écris de Narbonne. 1900-1918 » (Michel Baglin) Lire
Jacques Ibanès : « L’Année d’Apollinaire. 1915, l’amour, la guerre » (Michel Baglin) Lire
Jacques Ibanès : Un CD « Apollinaire, l’amour, la guerre » (Michel Baglin) Lire
Jacques Ibanès : « Victor Lebrun : Dix ans avec Tolstoï » (Michel Baglin) Lire
Jacques Ibanès : « Pour te nommer » (Michel Baglin) Lire
Jacques Ibanès : « Territoires fugaces » (Michel Baglin) Lire
Jacques Ibanès : « Instants bretons » (Michel Baglin) Lire
Jacques Ibanès : « Le Voyage à Manosque » (Michel Baglin) Lire



jeudi 10 mars 2011, par Michel Baglin

Remonter en haut de la page



Lire aussi :

La voix et les chemins de la poésie

Guitariste-chanteur-compositeur et récitant, Jacques Ibanès a mis en musique et interprété de très nombreux poètes, repris les chansons des grands aînés (Brassens, Lapointe, Brel, Ferrat, Leclerc etc.), des contemporains (H.Martin, A.Leprest, G.Lèbre, P.Conte, G.Testa), écrit une centaine de chansons originales et dit les textes des auteurs qu’il apprécie.
On peut l’écouter ici



-2018 Revue Texture Contact | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0