Retour à l’accueil > Auteurs > GAMARRA, Pierre > "un Occitan de langue française"

Pierre Gamarra

"un Occitan de langue française"

Je viens d’apprendre la disparition de Pierre Gamarra décédé le 20 mai à Argenteuil (un dernier hommage lui sera rendu ce lundi 25 mai à 17 heures, au crématorium de Saint-Ouen-l’Aumône, 35, avenue de Verdun).

Né à Toulouse le 10 juillet 1919, Pierre Gamarra avait d’abord enseigné avant de devenir journaliste , puis romancier, poète et critique. Il fut également le directeur de la revue Europe et vice-président du Pen club français.

Un de ses romans les plus lus, Le « Maître d’école », raconte l’histoire de Simon Sermet, instituteur de la « laïque » dans le Midi. Mais il est également l’auteur d’une œuvre très abondante qui compte de nombreux recueils de poésie (lisez « Oc » paru chez Rougerie) sans oublier des ouvrages pour la jeunesse.

"Oc"

A propos de « Oc » j’écrivais dans la Dépêche du 24 novembre 1985 :

Ce recueil de Pierre Gamarra est une fervente et chaleureuse évo­cation de l’Occitanie et de ses hom­mes, un cri d’amour sensuel et lumineux, le chant d’une fidélité quotidienne aux pays de Garonne : « J’emporte ce pays sous mes se­melles avec chaque matin recom­mencé » y lit-on.
Une écriture en quête de l’épaisseur humaine d’une histoire et d’une terre, avec des images ensoleillées : « Une guêpe dessine à mon oreille un muscat de cristal. »

(Rougerie éd. 56 pages).


dimanche 24 mai 2009, par Michel Baglin

Remonter en haut de la page

Pierre Gamarra

Né à Toulouse en 1919 d’une famille basque et languedocienne, Pierre Gamarra a suivi des études d’espagnol et de géographie à Toulouse. Il est devenu journaliste après la Résistance et la Libération. Il fut directeur de la revue littéraire Europe. Critique et écrivain, romancier et poète. Prix Jeunesse - Grand Prix du roman de la Société des Gens de Lettres. Vice-président du Pen Club. On a dit de lui : C’est un Occitan de langue française.


« Quand la prise du soir enfilait ses ju­pes espagnoles, les frissons du vin nouveau descendaient les rues prunes et lilas ; et les vignerons autour des tables infinies s’accou­daient à jamais et les paroles, les paroles descendaient de leurs lèvres patientes jusqu’aux car­reaux rouges du sol, jusqu’à la poudre ardente de la route jus­qu’au ventre de la Garonne. »

Bibliographie

On trouvera une bibliographie sur le site : http://pagesperso-orange.fr/sljeunesse/biographie%20de%20Pierre%20Gamarra.pdf
et sur Wikipedia :
http://fr.wikipedia.org/wiki/Pierre_Gamarra

-2017 Revue Texture Contact | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0